Image Resizing


Partagez | 
Page 1 sur 1
avatar
Deadly Dog
"Deadly Dog"
Icône personnage : Il y a celle que je suis, et celle que je montre...
Framboises : 58
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Paresse
Fiche : www.
Pouvoir : Transforamtion en chat
Avatar : Original
Boîte à sms : www.
"Deadly Dog"
Icône personnage : Il y a celle que je suis, et celle que je montre...
points
Framboises : 58
points
Sac à dos : Rien
points
Badges :
points
Péché capital : Paresse
points
Fiche : www.
points
Pouvoir : Transforamtion en chat
points
Avatar : Original
points
Boîte à sms : www.
points
bla
Icône personnage : Il y a celle que je suis, et celle que je montre...
Framboises : 58
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Paresse
Fiche : www.
Pouvoir : Transforamtion en chat
Avatar : Original
Boîte à sms : www.
Icône personnage : Il y a celle que je suis, et celle que je montre...
Framboises : 58
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Paresse
Fiche : www.
Pouvoir : Transforamtion en chat
Avatar : Original
Boîte à sms : www.
Akkami
(Lun 3 Juil - 11:47)
bal
Akkami
Il y a celle que je suis, et celle que je montre.


.
.
Mary Kozakura - Project Kagerou /ou/ Original

Deadly Dogs
Péché capital : la Paresse
Nom & prénom : Akkami Shiga
Âge : 14 ans
Date & âge de mort : 24 Septembre à 13 ans
Transformation Animal :
Akkami peut se transformer en chat blanc aux yeux pourpres.

Caractère

Akkami est une jeune fille au caractère froid, même glacial. Elle a toujours grandi comme ça. Elle cache sa vraie personnalité; une fille douce et timide, derrière cette personnalité de façade; une fille froide et distante. Akkami a donc ces deux facettes, et elle n'avait montré sa vraie facette qu'à ses amis les plus proches... et sa sœur aînée... Akkami a l'habitude de rembarrer tout le monde sans arrêt. C'est pour elle un moyen d'exprimer qu'elle veut être seule. Car oui. Akkami veut rester seule pour ne plus risquer de blesser quelqu'un. Elle sait que sa mort a énormément affecté sa grande sœur et son "amie", alors elle ne veut plus blesser personne.
En somme, elle se montre froide pour ne pas se rapprocher des personnes qu'elle pourrait ensuite blesser. Cette logique a été la façon de vivre qu'elle a depuis toujours. Mais depuis quelques temps, Akkami se dit qu'elle devrait essayer de suivre le conseil de sa sœur: "penser à soi". Akkami ne veut pas passer pour un égoïste, alors elle ne l'a jamais appliqué. Mais plus le temps passe, plus cette solitude et cette haine envers elle la blesse. Elle essaye alors de se montrer moins froide mais ses réflexes resurgissent sans arrêt.

Physique

Une couleur peu commune dans ses grands yeux, du rouge, profond qui passe parfois au pourpre, ce qui accentue son air froid. Son petit nez est joliment recourbé vers  le haut. Ses lèvres fines et lisses rajeunissent son délicat visage. De long cheveux blancs méchés de rose pâle encadrent son visage légèrement arrondi. Souvent, sa frange lui tombe devant les yeux malgré le bandeau noir ou rouge qu'elle a prit l'habitude de porter. Au bout de son cou fragile se trouvent d'étroites épaules. Akkami cache sa légère poitrine et sa silhouette de fragile dans des vêtements lâches. Ses petites mains sont souvent à moitié voilées par les manches trop longues de ses vêtements. Ses longues jambes fines et lisses sont très souvent recouvertes d'un leggings, d'un jean, ou même d'un collant. Ses pieds sont toujours dans de grandes bottes lacées qui arrivent juste sous le genoux. Tout ceci sur un petit corps qui ne dépasse pas les 1m56.

Akkami possède au dessus de cette silhouette fragile, deux petites oreilles de chat qu'elle dissimule parfois sous son bandeau ou sous sa masse de cheveux.

Histoire

"Bonne journée Akkami!"
"Toi aussi Mya!"
Me voilà repartie pour un jour de cours. Un sac de deux tonnes sur les épaules, je marchais tête baissée vers mon collège. J'enviais un peu Mya, ma grande sœur, de ne pas travailler les Lundis. Elle travaille dans un café, où elle y est serveuse. Alors les Lundis, elle ne commence à travailler qu'à 10 heure. Elle ne va donc pas au lycée les Lundis. Il faut bien qu'on puisse gagner de l'argent! Depuis la mort de mes parents dans un accident en montagne, elle doit me prendre en charge, elle a tout juste l'âge. Elle doit travailler dur pour pouvoir nous nourrir, nous habiller, nous chauffer. C'est un dur travail pour elle, mais elle ne s'en lasse pas.
Une journée de cours comme une autre, une journée de cours qui se résumait comme les autres à rester assise toute la journée, à regarder par la fenêtre. Le neige tombait. J'adore ces paysages blancs et purs. Je ne m'en lasserais jamais! Le blabla éternel de la prof allait m'endormir. Quand la sonnerie annonça la fin des cours pour aujourd'hui, la déléguée de classe vient me voir:
"Bonjour Akkami."
Je ne lui accorda pas le moindre regard. Malgré cela, elle tenta une nouvelle approche:
"Je suis Satsuki Hoshino. La déléguée de ta classe... Mais ça tu dois le savoir! Ahahah!"
Je me retourne et lui lance un regard froid. Blague nulle à mon goût ne méritait aucun rire. Je sentais qu'elle avait quelque chose à me dire mais qu'elle ne savait pas comment s'y prendre. Ça se voyait à ses mains qui s’emmêlaient et son regard qui partait en haut sur le côté. Je fais ça moi aussi quand je suis gênée. Cette fois, elle y alla plus franchement, son petit sourire niais disparut:
"Bon écoute, en tant que déléguée de classe, je me dois de prendre "soin" de chaque élève. TOI y compris. Je sais que c'est difficile pour toi depuis... la mort de tes parents... mais tu dois t'accrocher! Ce que tu fais là déterminera la vie que tu auras!"
Je soupirai pour répondre un glacial:
"Je sais..."
Je lus dans ses yeux le désespoir. Puis elle reprit:
"Tiens, je t'ai pris des notes des cours. J'ai vu que tu passais tes journées le nez en l'air. Je t'en prie, lis-les au moins..."
Puis elle me tendit un paquet de feuilles qui comportait au moins 20 pages recto-verso! C'est ÇA ses notes!? Mais c'est les cours entiers! Je lui pris le paquet qu'elle me tendait. Ça serai horrible de ma part de ne pas les feuilleter, au moins. Je regarda la page de couverture qu'elle avait joliment décorer en écrivant "Notes d'Akkami" suivis de petites étoiles multicolore au crayon de couleur, des petits dessins partout, pour dire vrai, si les cours étaient vraiment ça, je passerai plus de temps à écouter! Cette Satsuki avait réussi à me donner envie d'apprendre! Le sourire que je voulu lui offrir resta coincé, et mon visage froid ne bougea pas d'un cil. Je relevai la tête et dis d'une voix étouffée:
"Merci."
Pas seulement merci de me donner ces notes, merci de m'avoir tout recopié, d'y avoir passé du temps à tout bien illustrer. Merci d'avoir pris soin de moi. Merci de t'inquiéter pour moi, de te soucier de mon avenir. Merci de m'avoir donné l'envie de travailler. Merci pour tout en bref. Mais un seul "merci" glacial était sorti. Je tourna les talons et m'en alla, serrant fort la paquet de feuilles contre ma poitrine.
Une fois arrivée chez moi, Mya était déjà partie. Je m’assis à la table à manger puis posai le paquet de feuilles sur la table en bois. Je contemplais quelques temps la page de présentation puis l'ouvris pour commencer à m'intéresser au contenu. Son écriture était soignée et agréable à lire. J'y pris alors un petit plaisir fou à apprendre mes cours de la journée!
Quand Mya rentra, elle me regarda un moment puis me demanda:
"Hey Akkami! Ça va? Qu'est-ce que tu fais?"
Je me retourne et la regarde avec un grand sourire. Ahhh... Qu'est-ce que je l'aime ma sœur...
"J'apprends!"
Elle parut choquée, elle lâcha son sac en bandoulière au sol et s'approcha de moi pour se pencher sur ma lecture. Elle lit rapidement quelques lignes puis me regarda en me rendant mon sourire:
"Dis-moi, ce n'est pas ton écriture ça, qui est-ce qui t'a pris tes cours? Je le remercierai personnellement! Ce génie a redonné l'envie à ma petite sœur adorée d'apprendre! Elle serra ma tête dans sa poitrine et m'embrassa le haut de la tête de milles baisers. Malheureusement, je ne craigne qu'elle puisse rencontrer Sastuki. A ce qui se dit dans la classe, elle est dans une famille très sévère et ses parents refusent catégoriquement qu'elle rencontre des adolescents sous prétexte que c'est la cousine d'untel, le frère d'untel... Ils ont du avoir une mauvaise expérience... En tout les cas, j'aime beaucoup Satsuki... Elle n'est pas comme tous ces imbéciles qui se moquent de moi à cause de mon physique et de mon inactivité... J'espère qu'on pourra devenir... amies?
J'avais emmené mes cours dans ma chambre et avais révisé toute la nuit, ce n'est pas pour autant qu'en me levant je me sentais fatiguée! Au contraire! J'avais l'impression de vivre plus que jamais! Ce jour là, je suis partie en courant en cours. La neige tombait par tonnes et mes pieds étaient congelés dans mes bottes. Mais aujourd'hui, je ne sentais rien, ni la peine, ni le froid, qu'une joie immense de pouvoir revoir Satsuki. Quand je suis arrivée en cours, elle parlait avec ses copines, ce n'est peut être pas le moment d'aller la voir, je n'aimerai pas nuire à sa réputation. Je fis alors comme tous les jours; rien. Je ne voudrai pas nuire à ma réputation moi non-plus!
A la fin des cours, comme la veille, je m'étais dirigée vers la sortie en dernière et comme la veille, Satsuki m'interpella:
"Hey Akkami!"
Je me suis retournée et l'ai regardé arriver. Toujours avec mon air froid. Une fois arrivée près de moi, elle me dit un peu essoufflée:
"Tu as lu tes notes?"
"Oui... Mer... Merci beaucoup..."
Je baissai la tête pour ne pas montrer mes joues écarlates. Elle me sourit et me tendis un autre paquet:
"Tiens! Voilà ceux d'aujourd'hui! Travaille bien!"
Elle me fit un clin d’œil et partit sans que je ne puisse la remercier.
Ainsi, chaque soirs, Satsuki me donnait des notes, toujours aussi bien décorées. Ma moyenne remonta en pique et j’arrivai rapidement à la place de seconde de classe, après Satsuki. Je ne voudrai pas la dépasser. Ça serait horrible de ma part! Mais je sais que je n'en n'aurai aucun mal...
Le mois d'Août touchait à sa fin quand tout s'est passé...
"Akkamiii!! Debouuut!! Tu vas être en retard!!"
Mya s’égosillait en bas pour me réveiller. Je saute de mon lit et enfile à la volée mon uniforme. Je me brosse les cheveux et dents puis pars en courant de chez moi en attrapant mon sac dans ma course:
"A ce soiiir!"
Lançai-je à Mya avant de claquer la porte de notre petite cabane qui nous servait de maison. Je courus sur le chemin à moitié givré et m'amusant à faire des petits dérapages sur les trottoirs. Arrivée devant mon collège, les cours venaient de commencer, je traverse la route en courant mais en manquant d'équilibre, mon pied glisse et ma tête vient s’écraser contre l'angle du trottoir. Puis un grand noir...
Combien de temps avais-je passé allongée inconsciente ici? Aucune idée... Heureusement, à mon réveil, je me trouvais dans une chambre d’hôpital, Mya me tenait la main, endormie.  Je consultai sa montre; 15h37. J'avais passé plus de sept heures ici... J'essaie de me relever mais une douleur atroce me scie la tête. Mya se réveille et en me voyant consciente de nouveau, elle se met à pleurer de joie:
"Akkamiii!! Ne me refais plus jamais çaaa!! Plus jamais!!"
Je la serrai doucement dans mes bras pour la calmer mais ses sanglots secouaient son corps entier. Une infirmière arriva dans la chambre et demanda à Mya de sortir. L'infirmière m'annonça que je devrais rester ici plusieurs semaines, que j'avais reçu un traumatisme crânien et que c'était un miracle que je puisse encore marcher, parler, que rien de grave de soit touché en somme. Les jours passaient, et tous les jours, Mya passait me voir. J’espérais que Satsuki viendrait me voir au moins une fois. Pour me donner ses notes... Mais Satsuki n'est pas venue une fois. Au bout de trois semaines passées à l'hôpital, je pus enfin retourner au collège. Comme je m'y attendais, Satsuki était là, à son bureau. Je m'assis à ma place et recommençai mes journées passionnantes. Heureusement que la fenêtre était là... A la sortie des cours, Satsuki n'est pas venue me voir. Je suis allée la voir dans la salle de classe au quatrième étage de notre bâtiment, elle parlait avec ses copines, bizarre, normalement elle doit rentrer le plus tôt que possible sinon ses parents la dispute. Je lui demande timidement en interrompant leur discussion:
"Euh... Salut Satsuki... Tu ne dois pas rentrer? Tu veux que je t'accompagne?"
Une de ses amies se leva de la table et vient à moi, elle me toisa puis me poussa contre le mur violemment:
"Hey la moche! Tu t'es prise pour qui? Satsu' en a ras le bol de te prendre tes devoirs! Alors tu vas te bouger et travailler un peu! Elle a perdu plus de quatre points à sa moyenne à cause de toi!"
"Quoi!? Je... Je n'étais pas au courant!"
Je lance un regard désespéré à Satsuki, pourquoi ne me l'avait-elle pas dit? Sa deuxième copine arriva vers moi et me donna un coup de coude dans le ventre. Je tombai sur le sol en me serrant l'estomac de douleur. Les deux filles se mirent à me frapper en m'insultant, et Satsuki me regardait me faire frapper au pied de ses deux amies sans rien dire. Tout ce que je pouvais faire, c'était me protéger en attendant que ça passe... Durant dix longues minutes, les coups se faisaient de plus en plus forts. Puis l'une des deux fille lança:
"Aller on se casse, on a pas plus de temps à perdre avec une paysanne de son genre!"
La deuxième fille la suivis mais Satsuki resta là, assise sur son bureau, et elle me regardait. Son regard me faisait horriblement mal... Pourquoi n'avait-elle rien fait? Est-ce vrai qu'elle ai perdu tant de points à cause de moi? Essayant de calmer ma respiration, je lui demande d'un voix faible:
"C'est vrai tout ce qu'elles ont dit?"
Elle me regarda sans rien dire. Après une interminable minute, elle me répondit aussi froidement que ce que j'avais l'habitude de faire:
"Alors? Qu'est-ce que ça fais?"
"Hein? Comment ça?"
Elle ria nerveusement et s'approcha de moi. Elle prit mes cheveux et les tira pour me forcer à lever la tête afin de la regarder droit dans les yeux. Elle reprit encore plus froidement:
"Qu'est-ce que ça fait d'avoir mal alors qu'on voulait simplement être gentille?"
"Satsuki... Je... Je ne comprends pas!"
Elle lâcha mes cheveux sans douceur et remonta ses manches au dessus des coudes. Ses bras étaient couverts de cicatrices, d'hématomes, et de croûtes de sang séchées. Je demande faiblement:
"Qui est-ce qui t'a fait ça?"
Elle me donne un sourire légèrement sadique et me répond simplement:
"Toi."
"Moi? Mais?..."
"Tu sais bien que ma famille est très stricte. Peut être même abusivement! Et à chaque fois que ma moyenne baissait, à chaque fois que je rentrais en retard, a chaque fois que mes leçons ou mes devoir n'étaient pas faits, je me faisais battre! Et sais-tu qui m'a fait baisser ma moyenne? Sais-tu qui me faisait rentrer en retard? Sais-tu à cause de qui je ne pouvais pas faire mes devoirs ou écrire mes leçons!? A CAUSE DE TOI!!"
Elle me mis une énorme gifle en pleine figure. Je cracha du sang, les coups des filles de tout à l'heure n'étaient pas doux, cette gifle était en trop. Je me mis à vomir sur le sol de la classe. J’essaie de répondre le plus clairement possible:
"Je suis désolée, je... Je n'étais pas au courant..."
Je me mis à tousser du sang de nouveau puis je continua:
"Je t'en suis énormément reconnaissante, mais tu n'étais pas obligée de faire tout ça tu sais?"
Elle se mit à rire froidement et me dit à l'oreille:
"Ne porte pas la faute sur moi tu veux?"
Je ne savais plus quoi faire. Coincée ici sans que je ne puisse rien faire... J'essaie alors de continuer ce que j'avais à dire:
"Je t'aime beaucoup Satsuki... Vraiment... Je ne pensais pas que ça tournerait ainsi... Désolée..."
"J'en n'ai rien à faire de tes excuses!!"
Elle m'écrase le visage contre le mur avec son genou et répète:
"J'en n'ai rien à faire des tes excuses."
J'étais sûre que quoi que je disais, je me faisais refrapper, mais si je ne disais rien, je me faisais aussi battre. Satsuki me regardait, elle contemplait la fille qui avait fait rater son année scolaire et au passage qui avait démoli ses bras. Elle me dit en enlevant son genou de ma face:
"Écoute Akkami, ta vie est nulle, on ne va pas se le cacher, tes parents sont morts, ta grande sœur se tue au travail, toi tu es nulle en classe tu n'en bulles pas une. Mais ça ne te donne pas des permis. J'ai voulu être la gentille petite déléguée de classe avec toi, je n'aurai jamais dû! Voir ton sourire à chaque fois que je te donnais les notes me brisait le cœur! Je savais que c'était bien pour toi, mais que moi derrière je ne faisais que m'enfoncer dans un trou. Tous les soirs, je rentrais chez moi, ma mère m'appelait: 'Satsuki! Viens là!' Elle me montrait mes dernières notes qui faisaient baisser ma moyenne, et mes bras y passaient. Et ça tous les jours! Tous les jours depuis que je t'aide! J'aurais tellement aimé que tu crèves en tombant il y a trois semaines! Je n'aurais plus à te prendre tes devoirs! On dit qu'une bonne humeur aide à la guérison! Je me suis dis que si je ne venais pas tu ne t'en sortirais pas! Mais si! Tu t'en sors toujours avec le meilleur compte! Là encore! Tu te fais passer pour la pauvre petite brimée de sa classe qui se fait attaquer par sa déléguée! Mais pense un peu à quelqu'un d'autre que toi punaise!"
"Satsuki... Je ne te déteste pas. Ni toi ni tes amies. Je comprends que tu aies souffert. Je suis désolée..."
"Voilà!! C'est exactement ça qui m’horripile! Ta façon de toujours passer pour la gentille!"
Satsuki se retourna et ouvrit la fenêtre. Elle se retourne et me lance un regard sadique:
"Il fait chaud tu ne trouve pas? Regarde, les ouvriers n'ont pas déneigé la cours... Heureusement, c'est vraiment beau!"
Je sentais une pointe d'ironie dans la voix. Qu'avait-elle derrière la tête!? Elle revient vers moi et me tend la main:
"Moi aussi je veux passer pour la gentille, viens, lève-toi!"
Un peu hésitante au début, mais je finis par prendre sa main et me lever. Mon dos émit une sorte de craquement et je me ré-écroula contre le mur dans un gémissement de douleur. Satsuki pousse un soupire et reprend mes mains, d'un coup sec elle me fait lever sur mes pied puis me soutient en passant mon bras sur son épaule. Elle m'approche de la fenêtre et on se penche en avant pour regarder. Un courant d'air gelé passe dans mon cou. J'ouvre les yeux avec peine et constate que la cours était déneigée. Qu'est-ce qu'elle manigance!? Elle passe sur le rebord de la fenêtre, dos à vide et me porte pour me mettre à côté d'elle, j'essaie de me débattre mais après tous ces coups, pas moyens d'être efficace!
"Non! Non Qu'est-ce que tu vas faire!? Satsuki!?"
Son regard est vide, elle me pose à côté d'elle sur le rebord de la fenêtre et me serre contre elle. Elle regarde au loin et me dit tristement:
"Akkami, j'espère que tu ne m'en voudras pas. Laisse-moi t'aider une dernière fois."
"Satsuki arrête!! Arrête!!"
J'essaie de crier au secours mais personne n'est là. J'essaie de la persuader malgré mes poumons complètement abimés à cause des coups:
"Satsuki! Arrête!! Ta vie vaux la peine d'être vécu!!"
Mais rien à faire. Elle me serre plus fort contre elle malgré que je gesticule dans tous les sens pour me défaire de son emprise. Mais rien à faire... Satsuki me serre de plus belle, mes blessures me font atrocement mal. Elle doit faire ça inconsciemment, à cause du stresse… Puis, sans plus hésiter, Satsuki saute par la fenêtre, dans le vide. Je me mets à crier tout l'air de mes poumons, quant à elle, elle se contente de fermer les yeux pour pleurer. Je dois faire quelque chose! Absolument! Dans un dernier mouvement d'énergie, je la pousse au dessus de moi avant de m'écraser au sol. Je pourrais peut-être amortir sa chute, et la sauver.
"Vis Satsuki! Vis!"

Je n'ai jamais sus si j'ai pus véritablement sauver Satsuki... Je le crois simplement dur comme fer.


Mayou

Si je te dis awesome c'est bon! Very Happy  
Parle-moi un peu de toi : Bien, et bah je ressemble à la fifille sur la photo, j'ai des cheveux (non!) bruns presque blonds en été (bweurk je veut être bruuune!  Sad ) avec des yeux vert, qui deviennent un peu bleutés en été. L'été me change tellement!  Very Happy Bref. Je suis plutôt petite, mais je m'en fiche. J'aime beaucoup tous ce qui touche à l'Asie. Je rêve de devenir mangaka ou romancière (au choix!   ). Du plus, je suis très "naturelle". Comment dire... Je me fiche un peu de mon physique.  Smile Akkami me ressemble un peu. Pas niveau physique niveau comportement. Enfaite j'ai deux facettes comme elle. Quand je suis au collège, je me comporte comme elle. Parce que j'aime pas tous les c*ns qui sont là bas, du coup je les envois boulés. Mais quand je suis avec mes amis je deviens une fille presque surexcitée!    Je dois être difficile à vivre parfois...  Razz Que dire d'autre... Euh... J'aime les licornes? Je fais du parcours? Je vis dans un village paumé? Je travaille plutôt bien? J'aime dessiner? Lire? Écrire? Bref. Je suis moi quoi! Et toi t'es toi! (c'est partit je commence à m'emporter, il est l'heure de se dire au revoir!    Laughing )


Dernière édition par Akkami le Mar 4 Juil - 9:25, édité 4 fois
avatar
Deadly Sin
"Deadly Sin"
Icône personnage :
Framboises : 844
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Orgueil
Fiche : www.
Pouvoir : Illusion
Avatar : Izaya & Kanra - Durarara !!
Boîte à sms : www.
"Deadly Sin"
Icône personnage :
points
Framboises : 844
points
Sac à dos : Rien
points
Badges :
points
Péché capital : Orgueil
points
Fiche : www.
points
Pouvoir : Illusion
points
Avatar : Izaya & Kanra - Durarara !!
points
Boîte à sms : www.
points
bla
Icône personnage :
Framboises : 844
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Orgueil
Fiche : www.
Pouvoir : Illusion
Avatar : Izaya & Kanra - Durarara !!
Boîte à sms : www.
Icône personnage :
Framboises : 844
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Orgueil
Fiche : www.
Pouvoir : Illusion
Avatar : Izaya & Kanra - Durarara !!
Boîte à sms : www.
Akkami
(Lun 3 Juil - 12:48)
bal
Coucou et bienvenue à nouveau. I love you
Alors, je ne sais pas du tout si ta fiche est terminée, mais je me permets d'éclaircir quelques points (trois fois rien, pas de panique).

★ je t'invite à lire le règlement (www. (même en diagonale, car je sais que sur les fofos RPs c'est toujours la même rengaine), tu trouveras la réponse à "si je te dis awesome". cute

★ je suis désolée, ça a sûrement dû être mal précisé (j'irai relire la description des groupes), mais on ne peut avoir qu'un pouvoir (même les Deadly Dogs). Du coup tu dois choisir entre la transformation animale et ton second pouvoir.
Cependant : au fil de ton aventure, tu pourras t'acheter un second pouvoir quand t'auras assez de points ici : http://new-life.crazyfruits.net/t166-la-boutique I love you

★ n'oublie pas de te relire pour les fautes d'orthographe. Tu as une manière d'écrire très jolie, et très facile à lire et agréable à lire ! Cependant, y a pas mal de fautes d'orthographe qui se sont perdues par ci par là.
Fais attention aux accords à la 3eme personne du pluriel et du singulier
Fais attention aux accords au féminin
ex dans l'histoire : ses parents refuse -> ses parents refusent

Fait attention aux temps du passé.  Notamment :
- au participe passé (tip : essaie de mettre le participe passé au féminin pour voir par quelle lettre il se termine)

- aux a et à (tip : essaie de remplacer a par avait)
exemple caracètre: Akkami à l'habitude -> Akkami avait l'habitude --> Akkami a l'habitude

Voilà je suis vraiment désolée de t'embêter avec ça. >A< Pas besoin de corriger toutes les fautes, corrige surtout les plus grosses. I love you

Bon courage (c'est la dernière ligne droite. Very Happy) , t'as l'air adorable comme tout, et j'ai hâte de pouvoir RP avec toi ou lire ce que tu fais !




Nyah, merci pour ce vava Andros. >w< *in love*
avatar
Deadly Sin
"Deadly Sin"
Icône personnage :
Framboises : 844
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Orgueil
Fiche : www.
Pouvoir : Illusion
Avatar : Izaya & Kanra - Durarara !!
Boîte à sms : www.
"Deadly Sin"
Icône personnage :
points
Framboises : 844
points
Sac à dos : Rien
points
Badges :
points
Péché capital : Orgueil
points
Fiche : www.
points
Pouvoir : Illusion
points
Avatar : Izaya & Kanra - Durarara !!
points
Boîte à sms : www.
points
bla
Icône personnage :
Framboises : 844
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Orgueil
Fiche : www.
Pouvoir : Illusion
Avatar : Izaya & Kanra - Durarara !!
Boîte à sms : www.
Icône personnage :
Framboises : 844
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Orgueil
Fiche : www.
Pouvoir : Illusion
Avatar : Izaya & Kanra - Durarara !!
Boîte à sms : www.
Akkami
(Lun 3 Juil - 16:56)
bal
Deadly Dogs;





Fiche validée. ♥️

Tu as corrigé les 2 premiers points, et on a commencé à travailler sur les fautes ensemble, donc tout est bon. Vu que je dois m'absenter, je te laisse notre google doc, et je te remplacer/corriger toutes les fautes que nous avons bossé ensemble ! J'archiverai ta fiche dès que tu l'auras fait. I love you
Mais je te valide avant pour pas te faire attendre inutilement. Je te laisserai donc également faire tous les recensements nécessaires (petits liens au dessus) et regarder les RP libres !

Je te l'ai déjà dit sur la CB, mais ton personnage est adorable, et tu as une manière très simple et très légère d'écrire, ce qui rend le tout vraiment facile et agréable à lire. Akkam est vraiment chou ! J'ai hâte de voir son développement. Et du coup, est-ce que la déléguée est morte? :emojithinking:
Bon RP et bonne aventure parmi nous. I love you




Nyah, merci pour ce vava Andros. >w< *in love*
Page 1 sur 1

Ouvrir les outils de navigation et modération
Sauter vers: