Image Resizing


Partagez | 
Page 1 sur 1
avatar
Player
"Player"
Icône personnage :
Framboises : 318
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Paresse
Fiche : www.
Pouvoir : Calmer/endormir les gens grâce à la voix
Boîte à sms : www.
"Player"
Icône personnage :
points
Framboises : 318
points
Sac à dos : Rien
points
Badges :
points
Péché capital : Paresse
points
Fiche : www.
points
Pouvoir : Calmer/endormir les gens grâce à la voix
points
Boîte à sms : www.
points
bla
Icône personnage :
Framboises : 318
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Paresse
Fiche : www.
Pouvoir : Calmer/endormir les gens grâce à la voix
Boîte à sms : www.
Icône personnage :
Framboises : 318
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Paresse
Fiche : www.
Pouvoir : Calmer/endormir les gens grâce à la voix
Boîte à sms : www.
[LIBRE] Solitude
(Ven 2 Juin - 22:35)
bal
Solitude
PV LIBRE


Silence. Aucun bruit. La tête perdue dans les nuages, Evyplevy avançait sans réellement savoir où elle allait. Il était midi, et la jeune fille était déjà totalement déconnectée du monde. Elle n'avait pas pris de petit-déjeuner, et ne semblait pas avoir envie de déjeuner plus que ça. Quelle importance, elle est déjà morte de toute façon. Elle pourrait ne pas manger pendant des années, et s'en sortir comme ça. Tout suicide interdit qu'ils disent. N'est-ce pas ironique pour des morts de vouloir mourir une seconde fois? Ils étaient condamnés à errer et obéir au Game Master pour l'éternité. Mais elle, elle s'en fiche. Tant qu'on la laisse tranquille, cela lui convient.

Dans le vide, elle avait l'impression de marcher sur des nuages. C'était le seul endroit qui lui rappelait qu'elle faisait partie des morts maintenant. Que son futur était loin derrière elle. Même si, avant sa mort, elle n'en avait déjà plus. Les choses étaient mieux ainsi. Elle ne participait aucunement au jeu pour gagner. Elle voulait juste fuir la punition. Elle n'aimait pas être embêtée. Et errer sans but lui suffisait amplement. Elle avait l'impression de déjà le faire lorsqu'elle était envie. Sauf qu'il y avait des ennuis en plus. Maintenant, son corps semble ne plus réagir à rien. Encore heureux, vu comme elle le maltraite. Depuis qu'elle est arrivée sur new-life - il y a quelques années déjà -, elle n'a pas cessé de devenir de plus en plus tête en l'air. Elle a commencé par oublier de manger. Puis, oublier de bien s'habiller, allant jusqu'à oublier de mettre des chaussures.

Oui, elle avait froid. Oui, elle avait faim. Et oui, ses pieds piquaient et lui faisaient mal. Mais tout ça semblait lui passer par dessus la tête. C'était comme si elle s'en lavait les mains. C'est à se demander ce qu'elle avait dans sa petite caboche - rien. A la voir, c'est la seule réponse plausible. Pieds sales et nus, munie d'une petite robe blanche, elle avait le regard vide. Elle allait tout droit, puis, tout d'un coup, décida de s'asseoir. Au final, elle finit par s'allonger. Elle avait désormais l'impression d'être dans le ciel. Sous elle - des nuages. Au dessus d'elle - des nuages. Cela lui donnait le vertige. Elle avait l'impression de voler. Ce calme, ce silence, c'était tout ce qu'il lui fallait. Peut-être qu'elle allait passer la journée là, allongée, à attendre que le temps passe. Et profiter de sa solitude.


...

© Evyplevy - XXX mots


avatar
appelle moi quand ça va pas ok ?
"appelle moi quand ça va pas ok ?"
Icône personnage :
Framboises : 58
Sac à dos : Rien
Badges : Rien
Péché capital : Paresse
Fiche : www.
Pouvoir : Efface temporairement les mauvais souvenirs.
Avatar : Mob — Mob Psycho 100
Boîte à sms : www.
"appelle moi quand ça va pas ok ?"
Icône personnage :
points
Framboises : 58
points
Sac à dos : Rien
points
Badges : Rien
points
Péché capital : Paresse
points
Fiche : www.
points
Pouvoir : Efface temporairement les mauvais souvenirs.
points
Avatar : Mob — Mob Psycho 100
points
Boîte à sms : www.
points
bla
Icône personnage :
Framboises : 58
Sac à dos : Rien
Badges : Rien
Péché capital : Paresse
Fiche : www.
Pouvoir : Efface temporairement les mauvais souvenirs.
Avatar : Mob — Mob Psycho 100
Boîte à sms : www.
Icône personnage :
Framboises : 58
Sac à dos : Rien
Badges : Rien
Péché capital : Paresse
Fiche : www.
Pouvoir : Efface temporairement les mauvais souvenirs.
Avatar : Mob — Mob Psycho 100
Boîte à sms : www.
[LIBRE] Solitude
(Mar 5 Sep - 0:06)
bal
allez, reste pas là
Le vide porte très bien son nom. Il n'y a rien hormis quelques cumulus. Typiquement le genre d'endroit qu'Aniki fuit comme la peste. On pourrait y perdre son regard et s'amuser à imaginer des formes dans les nuages pendant des heures, au calme, sans avoir besoin de rien ni de personne. Se retrouver seul, perdu sans un bruit et à peine une brise, avec ses pensées pour seules compagnes : un cau-che-mar. Rien que penser à ce lieu dénué de tout qui ne laisse place qu'au bouillonnement interne de son esprit lui provoque quelques pincées d'angoisse. Après tout, dans un lieu pareil toutes les conditions sont réunies pour broyer du noir.

Dès qu'il met les pieds là bas, cela devient vite insupportable, intenable face à son train de vie quotidien. Chaque instant doit être rempli, occupé. Vivant, quoi ! Tous les matins il roule hors du lit et fonce dehors après s'être habillé en vitesse. Là il est dans son élément : écrasé dans la foule et le bruit, perdu au fin fond de salles encombrées de gens et de meubles qui croulent sous les bibelots. Assourdi par la cacophonie ambiante pour ne surtout se retrouver à entendre uniquement ses pensées qu'il évite à tout prix. Pressé contre les corps des autres au point de ne plus pouvoir bouger pour ne penser plus qu'à tout ceux qui l'entourent et surtout pas à lui et ce qu'il devient. Tout sauf lui.
Mais là bas... Il n'y a que lui. Tout le temps. Qui prend tellement de place qu'il en a presque la migraine.



Et pourtant...

Et pourtant le caïd se tient en ce moment dans le vide. Les muscles tendus à l'extrême depuis qu'il a pris la décision de s'y rendre dans la journée. Les deux pieds bien plantés sur le sol presque invisible, les poings serrés dans les poches et les dents qui grincent autour d'une cigarette qu'il laisse se consumer pour tenter d'avoir une distraction dans un tel néant.

Ce n'est pas la première fois qu'il vient ici. C'est même loin d'être la dernière. Quelqu'un qui le prendrait en filature serait même étonné de voir qu'il se rend de manière régulière dans un lieu qu'il hait autant. Mais s'il fait le voyage, ce n'est pas pour lui. Il pense à tous les êtres qui se sentent perdus et vont se paumer dans cet espace pour déprimer et cette seule pensée lui fait mal au cœur.


Laisser ses protégés croupir là bas, les laisser s'apitoyer sur leur sort sans personne pour les secouer un peu ou juste tendre la main qu'ils attendent inconsciemment ? Jamais ! Si il y a bien une certitude, une volonté claire dans sa tête, c'est celle d'être là pour eux. Pour tout le monde. Pour cette silhouette qui se découpe de l'horizon, cette forme si frêle allongée sur le sol qu'il sent déjà son cœur se serrer, et pas seulement métaphoriquement. Pied nus. Sale. Grelottante. Misérable, il se dit. Plus il se rapproche et remarque les frissonnements, la malnutrition, plus il a l'impression que ses entrailles se resserrent comme s'il venait de se prendre un coup de poing dans le ventre. Il s'approche, fait de son mieux pour ne pas débouler trop vite. Elle semble perdue dans ses pensées, après tout, et la faire sursauter est la dernière chose qu'il souhaite faire.


Mais il ne peut s'empêcher de s'exprimer d'une voix forte comme à son habitude dès qu'il n'est plus qu'à quelques pas d'elle :

— T'as pas froid, Sabrina ? Tu cherches un coin confortable pour faire la sieste ? Je peux partager deux trois adresses.
© ASHLING POUR EPICODE




• prends mon num et on se fait un bowling quand tu veux
Page 1 sur 1

Ouvrir les outils de navigation et modération
Sauter vers: