Image Resizing


Partagez | 
Page 1 sur 1
avatar
Non validé
"Non validé"
Icône personnage :
Framboises : 259
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Aucun
Fiche : www.
Pouvoir : Aucun
Avatar : Aucun
Boîte à sms : www.
"Non validé"
Icône personnage :
points
Framboises : 259
points
Sac à dos : Rien
points
Badges :
points
Péché capital : Aucun
points
Fiche : www.
points
Pouvoir : Aucun
points
Avatar : Aucun
points
Boîte à sms : www.
points
bla
Icône personnage :
Framboises : 259
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Aucun
Fiche : www.
Pouvoir : Aucun
Avatar : Aucun
Boîte à sms : www.
Icône personnage :
Framboises : 259
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Aucun
Fiche : www.
Pouvoir : Aucun
Avatar : Aucun
Boîte à sms : www.
Naked souls [Hana]
(Mar 10 Juin - 6:56)
bal

Naked soul

▲Stain & Hana
Parfois, j’ai l’impression que tout – absolument tout – dans l’univers décide de me faire chier. C’est une conspiration, ça arrive quelques fois par an. Voire par mois ou par semaine, tout dépendant de ma chance légendaire. Ouais, ç’a l’air populaire, les conspirations. C’est la toute nouvelle mode. C’est hyper tendance. Les étoiles et les planètes s’alignent pour faire chier Stain. Ça les amuse. Et lorsque tout me fait chier, deux choix s’offrent à moi : soit mon caractère insupportable et mon humeur de merde travaillent ensemble pour rendre la vie impossible à chaque être humain m’approchant dans un rayon d’un kilomètre, soit j’évite tout contact avec lesdits êtres humains. Malheureusement pour vous, le premier cas est beaucoup plus fréquent que le deuxième. Et heureusement pour vous, aujourd’hui, le deuxième cas est en application.

De toute façon, je ne suis pas en état de voir quiconque. Je manque cruellement de sommeil – encore plus que d’habitude, si c’est possible – et je n’ai pas nourri mon pouvoir depuis quelques jours. Je n’ai donc pas très bonne mine. Bon, d’accord, je l’avoue : c’est un euphémisme. J’ai carrément l’air d’un déterré. Et alors? Qu’est-ce que ça fout? J’évite tout le monde. Je ferme mon appartement à clé depuis quelques jours. Ashes est en rogne contre moi parce que je refuse de la voir. Je me contente d’une diète presque uniquement composée de café et je relis encore et encore les mêmes comicbooks de Deadpool. Bref, j’suis une loque humaine. Et tout ça pourquoi? Ouais, j’y arrive, justement.

Je ne connais pas grand-monde à New-life qui aime être confronté à une partie de son passé, de son vivant. Je fais définitivement partie de ceux qui a classé cette partie de ma vie dans un dossier poussiéreux dans un coin perdu de ma tête. De ceux qui évitent d’en parler comme de toucher un lépreux. Sauf si t’es Jésus. Là, tu peux toucher le lépreux. Sauf que j’ai rien d’un saint. Absolument rien. Je ne suis qu’un être humain, et les souvenirs sont douloureux. Oh, je dirais que je n’y pense plus à 98% du temps. Je me considère comme étant heureux, tout ça est du passé. J’essaie de me convaincre que tout ça est derrière moi, mais la vérité, c’est que je suis toujours, à un certain point, Jake Bishop.

C’est pourquoi si, par malheur, je me retrouve confronté à cet ancien moi, je perds le nord. Quel fantôme ai-je vu, allez-vous me demander. Mon ex, que je vais vous répondre. Quelle ex? Je vous l’accorde, j’ai plus d’une conquête, même celles qui ne sont pas que d’un soir. La toute dernière. Celle que j’ai le plus fait souffrir, que j’ai déchiré, humilié. Et la seule, ironiquement, que j’aie aimée. Stephany. Ce n’est pas peu dire : j’ai détruit un grand nombre de gens, mais je n’ai peut-être jamais fait autant de mal à quelqu’un de ma vie et de ma non-vie. J’ai très peu souvent de remords envers mes actions, mais je m’en veux pour tout ce que j’ai pu lui faire subir. Je suis un homme très peu recommandable. En règle générale, plus j’aime, plus je détruis.

Je n’avais plus assez l’impression d’être seul, dans mon appartement. D’une minute à l’autre, quelqu’un peut cogner à ma porte, et ça, ça me fait royalement chier. C’est pourquoi j’ai balancé ma guitare et une caisse de bières dans ma voiture et que j’ai conduit jusqu’aux chutes d’eau. Là-bas, presque personne n’y va. Moi-même, j’y vais très rarement. C’est calme et, je l’avoue, vachement joli. Ça éveille l’artiste en moi. Je garde toujours un carnet de dessins sur moi, au cas où. Parfois, ma guitare n’est pas assez pour vider ma tête. Je me gare donc non loin de la chute, apporte mon carnet, ma guitare et une bière et m’assois sur un rocher.

Mon regard se perd dans le vide un moment. Cet endroit est serein, ça me fait du bien. Par quelques aspects, il me rappelle mon pays natal. Lorsque j’étais gosse, mes parents habitaient non loin d’une chute. Je pouvais la voir de la fenêtre de ma chambre, et parfois, moi et ma sœur, on allait y passer des après-midis entiers à jouer. C’était sympa, c’était le bon vieux temps. Je me mets à gratter quelques notes sur ma guitare, distrait. Rapidement, ces notes éparses deviennent une chanson. Je me mets à chanter sans aucune gêne – de toute manière, personne n’est là pour m’écouter. Je ne me suis jamais senti à l’aise de chanter devant des inconnus. Pourtant, on m’a toujours dit que j’ai une belle voix. J’en ai rien à foutre, je ne joue de la musique que pour mes proches qui aiment m’entendre.

‘’I walked away, now remember me lover
I told you lies, now remember me lover
I took your money, remember me lover
I ruined your life, now remember me lover’’

Un bruit furtif me sort de ma transe. Je me détourne brusquement, scrutant l’horizon. Eh merde. Vraiment pas envie que quelqu’un vienne m’emmerder.

-Fais pas semblant, j’t’ai entendu.


Codage by Bird for all forums ©


avatar
Colorless
"Colorless"
Icône personnage : Colors of the World
Framboises : 300
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Gourmandise
Fiche : www.
Pouvoir : Percevoir l'aura des gens
Avatar : Inori Yuzuhira / Guilty Crown
Boîte à sms : www.
"Colorless"
Icône personnage : Colors of the World
points
Framboises : 300
points
Sac à dos : Rien
points
Badges :
points
Péché capital : Gourmandise
points
Fiche : www.
points
Pouvoir : Percevoir l'aura des gens
points
Avatar : Inori Yuzuhira / Guilty Crown
points
Boîte à sms : www.
points
bla
Icône personnage : Colors of the World
Framboises : 300
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Gourmandise
Fiche : www.
Pouvoir : Percevoir l'aura des gens
Avatar : Inori Yuzuhira / Guilty Crown
Boîte à sms : www.
Icône personnage : Colors of the World
Framboises : 300
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Gourmandise
Fiche : www.
Pouvoir : Percevoir l'aura des gens
Avatar : Inori Yuzuhira / Guilty Crown
Boîte à sms : www.
Naked souls [Hana]
(Lun 14 Juil - 4:22)
bal

Naked Souls
You can't lie to me, but it's okay. I'll keep your precious secrets, forever locked away.

Parfois, il fallait prendre du recul, et un peu de temps pour soi. Ce n'était pas une question d'être sociable ou non. C'était tout simplement le meilleur moyen de réfléchir à propos de quelque chose, sans être dérangé ou distrait. Et depuis l'étrange incident s'étant déroulé au musée d'arts, Hana ne cessait de se poser de petites questions. Oh, rien de bien grave, rien ne pouvant mettre en doute sa confiance absolue à propos du Game Master. Mais tout de même, c'était troublant de n'avoir aucun souvenir précédant celui de sa mort.

Voilà pourquoi elle se promenait dans une nouvelle partie de leur mini ville. On prétendait qu'il y avait un lac et des chutes d'eau, plus loin. La nature, c'était une grande passion d'Hana, et puis cela faisait différent de la plage, seule destination « extérieure » leur étant disponible. Le paysage était assez agréable, et les passants peu nombreux. Que demander de mieux ? Ah, tout de même, quelle dommage qu'elle n'ait pas apporté de quoi faire un pique-nique. Juste un paquet de chips. Saveur de ketchup, parce qu'en plus d'être bon, cela pétillait un peu sur la langue.

Bref. De retour à sa promenade. Hana avait mis du temps à trouver ce qu'elle cherchait. Cependant, ce qui avait attiré son attention, c'étaient quelques notes de musique. De la guitare, plus précisément. C'était cela, avoir l'oreille musicale... Sauf que le monsieur s'était mis à chanter. Et mademoiselle rose bonbon, c'était son métier, alors elle ne pût s'en empêcher. Elle se mit à fredonner les notes de la chanson. Cela suffit à ce qu'on la repère et qu'on lui demande de sortir.

« Pardon, j'ai vu que ... vous sembliez broyer du noir, et j'étais curieuse. Et puis, vous jouez sacrément bien ! »

Pas question de préciser tout de suite qu'elle voyait les émotions, pas cette fois. Elle se rapprocha, examinant le jeune homme se trouvant devant elle. Il lui semblait l'avoir déjà vu auparavant... Mais où ? La fête du nouvel an ? Peu importe. D'humeur taquine et malicieuse, elle lui piqua une canette, sourire aux lèvres, la faisant un peu jouer entre ses doigts. Oh, ce n'était pas son type de boisson habituel, mais faute de mieux, pourquoi pas ? Et puis, ce n'était pas dit qu'il la lui laisse... À moins d'avoir une raison de le faire. Elle tendit son sac, qui n'était toujours pas ouvert.

« On partage ? »

© Aki Epicode



avatar
Non validé
"Non validé"
Icône personnage :
Framboises : 259
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Aucun
Fiche : www.
Pouvoir : Aucun
Avatar : Aucun
Boîte à sms : www.
"Non validé"
Icône personnage :
points
Framboises : 259
points
Sac à dos : Rien
points
Badges :
points
Péché capital : Aucun
points
Fiche : www.
points
Pouvoir : Aucun
points
Avatar : Aucun
points
Boîte à sms : www.
points
bla
Icône personnage :
Framboises : 259
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Aucun
Fiche : www.
Pouvoir : Aucun
Avatar : Aucun
Boîte à sms : www.
Icône personnage :
Framboises : 259
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Aucun
Fiche : www.
Pouvoir : Aucun
Avatar : Aucun
Boîte à sms : www.
Naked souls [Hana]
(Sam 19 Juil - 4:43)
bal

Naked soul

▲Stain & Hana
Première nouvelle. J’savais pas qu’on peut savoir que je broie du noir sans même voir mon visage. Bon, d’accord, j’avoue que ce que je chante n’est pas très joyeux. Que mon humeur transparaît sûrement dans ma voix. C’est parfois dur d’avouer que je ne suis pas aussi hermétique que ce que je crois. Qu’à quelque part, je suis humain – comme tout le monde. Cet endroit est enfoui assez profondément ; j’avoue être une personne à la limite horrible. Le rôle et le pouvoir dont j’ai hérité à New-life n’ont absolument rien arrangé. J’ai fini par accepter que je ne fais pas partie des «gentils» et par m’en accommoder.

Je me tourne vers la nouvelle venue et la regarde. Elle a l’air d’une poupée aux cheveux roses. Carrément. Une poupée de porcelaine vivante. J’en ai vu de toutes les couleurs, ici : la plupart des gens ne veulent pas ressembler à leur ancien eux – comme Ashes. Ils altèrent leur physique. Moi, j’ai décidé de rester tel que je suis. Par contre, je n’ai jamais vu personne comme cette fille. Elle est d’une fragile perfection que l’on ne peut que peindre ou dessiner. En y repensant bien, je crois l’avoir déjà vue auparavant.  C’est pas elle qui chante au The Cat, parfois? Et elle me vouvoie, en plus. Ça m’irrite. Je lui donne maximum dix-huit ans, mais quand même, j’suis pas un vieux débris, non plus.

-Oh, cesse le vouvoiement, par pitié. J’ai que vingt-quatre piges, j’suis pas centenaire.

Si elle avait eu au moins vingt ans, je l’aurais draguée. J’aurais activé mon pouvoir. J’aurais essayé d’oublier avec le sexe – comme d’habitude. Mais je ne couche pas avec les filles qui ont moins de vingt ans. Ouais, vous avez bien entendu, Stain a des principes. Je ne suis pas totalement dénué de morales. Étonnant, hein? Pour moi, elles ont quelque chose de trop enfantin, trop fragile. Impossible de ne pas les regarder un peu comme je regardais ma jeune sœur. Je l’observe me piquer une canette de bière sans réagir. J’en ai rien à branler, c’est pas comme si j’allais tout boire. Et je suis loin de me soucier qu’elle ait l’âge légal de consommer de l’alcool. Qui respecte cette loi, de toute façon? Puis, elle me tend des chips. J’hausse les épaules. Un juste échange.

-C’est comme tu veux, j’avais pas l’intention de boire une caisse entière.

Je lui pique le sac, l’ouvre, et bouffe deux ou trois chips. Je n’ai pas très faim, la bière passe mieux. Je devrais peut-être la remercier pour le compliment. Ça prend parfois tout pour que les filles de son âge viennent me parler. Elles sont souvent intimidées par l’aura de charisme que je dégage toujours, sans compter de l’étrange attirance qu’elles ressentent lorsque mon pouvoir est activé. Ou alors, elles ont peur à cause de mon physique – piercings et tatouages. Ça arrive. Je gratte distraitement quelques notes sur ma guitare.

-Je joue depuis des années. La pratique, quoi. Mais merci quand même. Si j’me trompe pas, tu chantes au The Cat. Ta voix est pas mal du tout.

Et si j'me trompe, tant pis.


Codage by Bird for all forums ©


avatar
Colorless
"Colorless"
Icône personnage : Colors of the World
Framboises : 300
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Gourmandise
Fiche : www.
Pouvoir : Percevoir l'aura des gens
Avatar : Inori Yuzuhira / Guilty Crown
Boîte à sms : www.
"Colorless"
Icône personnage : Colors of the World
points
Framboises : 300
points
Sac à dos : Rien
points
Badges :
points
Péché capital : Gourmandise
points
Fiche : www.
points
Pouvoir : Percevoir l'aura des gens
points
Avatar : Inori Yuzuhira / Guilty Crown
points
Boîte à sms : www.
points
bla
Icône personnage : Colors of the World
Framboises : 300
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Gourmandise
Fiche : www.
Pouvoir : Percevoir l'aura des gens
Avatar : Inori Yuzuhira / Guilty Crown
Boîte à sms : www.
Icône personnage : Colors of the World
Framboises : 300
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Gourmandise
Fiche : www.
Pouvoir : Percevoir l'aura des gens
Avatar : Inori Yuzuhira / Guilty Crown
Boîte à sms : www.
Naked souls [Hana]
(Lun 27 Oct - 0:30)
bal

Naked Souls
You can't lie to me, but it's okay. I'll keep your precious secrets, forever locked away.

Il avait accepté ! À vrai dire, même si elle était soulagée, ce n'était pas grand chose. S'il avait vraiment préféré rester tout seul, il se serait contenté de l'envoyer bouler avec quelques mots tranchants, voir pire. Donc quelque chose le poussait à être un minimum cordial, ne restant qu'un peu froid avec son sarcasme. Bin oui, après tout, les rumeurs courent à propos d'à peu près tout le monde, mais certains plus encore... Et la réputation de Stain n'était plus à faire. La curiosité peut-être ? Ou tout simplement l'envie d'avoir un peu de compagnie. Se changer les idées d'une façon ou d'une autre, c'était toujours bien, lorsqu'on avait des pensées noires.

Elle ne put toutefois pas s'empêcher de faire la moue à ses autres paroles. Son âge lui était égal. Ce n'était qu'un peu de politesse, lorsqu'on rencontrait un inconnu. Pas besoin de s'énerver pour si peu. À moins d'être déjà en rogne, ce qui était le cas... Oh et puis tant pis ! Hana n'était pas du genre à se prendre la tête et se mettre en colère. D'ailleurs, on venait de lui offrir un compliment, chose assez surprenante. Elle n'en avait pas l'habitude. Ses joues se tintèrent légèrement de rose, toute heureuse.

« Oh ... Merci. Cela te dirait de faire un duo un de ces jours, peut-être ? Ça te vide le cœur de mettre des mots sur tes émotions, au fait, ou ça sert juste à hurler contre le monde entier ? »

Mais pourquoi se cacher ici, alors ... ? Cette question, elle la garda pour elle, en devinant plus ou moins la réponse. Certaines personnes ne voulaient tout simplement pas s'ouvrir, pour un millier de raisons différentes. Et puis n'avait-elle pas cherché à faire un peu de même ? Oh, elle cherchait la petite bête, peut-être, à parler ainsi sans réellement réfléchir, mais elle se demandait ce qu'il en pensait, vraiment. Les sentiments, c'était quelque chose d'important pour elle. Qu'ils soient bons ou mauvais. Comprendre. C'était la seule façon de réparer les choses.

En attendant une réaction de sa part, ou pas d'ailleurs, elle finit son casse-croûte en quelques poignées, puisque l'autre n'avait pas l'air d'avoir un grand appétit, s'amusant avec le papier d'emballage, le pliant encore et encore avec ses mains expertes, faisant un petit bateau de papier qu'elle faisait bouger d'avant en arrière sur des vagues imaginaires, ne pouvant pas le jeter à la mer sans le briser. Tout était bon pour chasser l'ennui, si c'était quitte à passer pour folle, tant pis. Elle s'était en quelque sorte habituée à ce que peu de gens réussissent vraiment à la comprendre. Tout ce qui était vraiment clair, c'était qu'elle était une artiste dans l'âme, un peu bohémienne à sa façon... Une question fraya pourtant son bout de chemin jusqu'à franchir ses lèvres, même de façon indirecte.

« Enfin ça te regarde après tout ... Mais en échange de ton silence, je veux bien savoir quelle est ta couleur préférée. »

Hana fixa son regard sur lui, le plus sérieusement du monde. Cela devait sembler idiot. Seulement, si elle lui faisait penser à cette couleur, peut-être pourrait-il la retrouver plus facilement en son âme. Cette personne n'était pas entièrement mauvaise, même s'il voulait bien le faire croire. Elle l'avait bien remarqué, tout à l'heure, lorsqu'il avait parlé, le nuage noir s'était quelque peu éclairci. Il suffisait de persévérer. Bon d'accord, elle ne s'attendait pas à un miracle ! On ne change pas la personnalité entière d'une personne. Mais si au moins il pouvait oublier ses tracas, cela lui suffirait. Cela lui prouverait qu'elle n'avait pas besoin de retrouver ses souvenirs pour être quelqu'un de bien. C'est toujours bien de faire d'une pierre deux coups.

© Aki Epicode



avatar
Non validé
"Non validé"
Icône personnage :
Framboises : 259
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Aucun
Fiche : www.
Pouvoir : Aucun
Avatar : Aucun
Boîte à sms : www.
"Non validé"
Icône personnage :
points
Framboises : 259
points
Sac à dos : Rien
points
Badges :
points
Péché capital : Aucun
points
Fiche : www.
points
Pouvoir : Aucun
points
Avatar : Aucun
points
Boîte à sms : www.
points
bla
Icône personnage :
Framboises : 259
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Aucun
Fiche : www.
Pouvoir : Aucun
Avatar : Aucun
Boîte à sms : www.
Icône personnage :
Framboises : 259
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Aucun
Fiche : www.
Pouvoir : Aucun
Avatar : Aucun
Boîte à sms : www.
Naked souls [Hana]
(Lun 27 Oct - 8:22)
bal

Naked soul

▲Stain & Hana
Mignonne. C’est le mot qui me revient en tête lorsque je la regarde. Et croyez-moi, je trouve rarement les gens mignons. Ils sont baisables, pas adorables. Utilisables, mais surtout jetables, et biodégradables. Elle est mignonne et presque trop fragile, cette gonzesse en rose. Il n’y a clairement rien de mauvais en elle, sa gentillesse apparente crève les yeux. Ça ne m’empêchera toutefois pas vraiment de me servir d’elle dès que je le pourrai. C’est une constatation froide, aussi claire que de l’eau de roche. Ses points faibles vont m’apparaître comme si elle me les hurlait. Tout est si facile à deviner chez les personnes naturellement charmantes et naïves. Les briser est un jeu d’enfants. Parce qu’elles sont fondamentalement bonnes, elles croient toutes que je suis pareil – ou du moins, qu’elles peuvent dégager le bon côté d’un salopard comme moi. Comme si c’était possible. C’est pathétique.

Ignoble et fier de l’être. Pas Hakuna Matata. Normalement, c’est ma devise… sauf lorsque je me retrouve directement confronté aux gens que j’ai détruits jusqu’au point de non-retour. Là, cette salope de culpabilité se pointe le nez. Merde, je déteste ce sentiment. J’ai beau essayer de l’étouffer, il revient sans cesse. Pas moyen de s’en débarrasser, bordel. J’en veux pas, de ce prétendu bon fond. Ces sentiments, je leur crache allègrement dessus. Tout est tellement plus simple lorsqu’on n’en a rien à branler des autres, qu’ils ne sont que des sous-merdes faites pour servir nos intérêts. Et pourtant, je n’arrive pas à considérer tout le monde comme tel. Vous me croyez si je dis que j’y mets pas mal d’efforts, hein?

Elle, par exemple. Cette chanteuse. Cette toute petite chose qui sourit et qui rougit en entendant mon compliment. Putain, ça lui prend pas grand-chose. Une remarque gentille sur un ton bourru, voilà tout. Même pas de voix charmeuse accompagnée  d’un sourire invitant. Mes yeux bleu nuit sont restés ternes. Elle aurait beau connaître ma réputation qu’elle tomberait dans le panneau – que ne j’ai toujours pas dressé, en fait. Je me fous très sincèrement et royalement de ce qui pourrait bien lui arriver. Elle me porte même un peu sur les nerfs, mais je n'arrive pas totalement à la considérer comme un simple pantin. D'ailleurs, cette petite n’a absolument aucune gêne. Elle a du culot de faire une telle remarque. J’suis quoi moi, un pseudo-goth de seize ans qui en veut au monde entier et qui braille son mal-être à tue-tête? Non, vraiment, je suis beaucoup plus mûr que ça. Non, j’vous assure. J’ai gâché moi-même ma vie comme un grand. Je l’ai rendue impossible à vivre. J’ai tout foutu en l’air. Moi. Moi et personne d’autre. Je suis le seul à porter le blâme, et j’en suis parfaitement conscient. `

-Pfft. Et pis quoi, encore? J’ai personne contre qui hurler à part moi-même. Mes œuvres sont bien publiques, je peux garder ma musique pour moi.

Je replace ma frange bleue qui tombe sans cesse devant mes yeux et gratte quelques notes sur les cordes de ma guitare que j’ai abandonnée au profil de Rosie. Je l’observe du coin de l’œil, cette enfant qui s’amuse avec son bateau en sac de chips. Sa proposition me rappelle les soirées où moi et ma jeune sœur chantions ensemble. Ça fait un bail que je n’ai pas joué de musique avec quelqu’un d’autre, mais le souvenir d’Ellie me pousse à éviter de répondre. Je n’ai pas besoin de quoi que ce soit qui pourrait encore me rappeler mon ancienne vie. Je l’écoute d’une oreille distraite. Ma couleur préférée? Tu parles d’une question inutile. Je me mets tout de même à penser à toutes celles dont je me sers pour peindre et dessiner. Le bleu ne me passe pas vraiment par la tête. Je l’ai choisi pour mes cheveux simplement pour faire ressortir mes yeux.

-Le rouge, j’imagine. C’est une couleur vibrante et vivante.

Celle de la passion. Du désir. De la violence et de la destruction. Tout compte fait, elle me représente mieux que le bleu.

-Pourquoi cette question entre toutes celles que tu pourrais me poser, hein?



Codage by Bird for all forums ©


avatar
Colorless
"Colorless"
Icône personnage : Colors of the World
Framboises : 300
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Gourmandise
Fiche : www.
Pouvoir : Percevoir l'aura des gens
Avatar : Inori Yuzuhira / Guilty Crown
Boîte à sms : www.
"Colorless"
Icône personnage : Colors of the World
points
Framboises : 300
points
Sac à dos : Rien
points
Badges :
points
Péché capital : Gourmandise
points
Fiche : www.
points
Pouvoir : Percevoir l'aura des gens
points
Avatar : Inori Yuzuhira / Guilty Crown
points
Boîte à sms : www.
points
bla
Icône personnage : Colors of the World
Framboises : 300
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Gourmandise
Fiche : www.
Pouvoir : Percevoir l'aura des gens
Avatar : Inori Yuzuhira / Guilty Crown
Boîte à sms : www.
Icône personnage : Colors of the World
Framboises : 300
Sac à dos : Rien
Badges :
Péché capital : Gourmandise
Fiche : www.
Pouvoir : Percevoir l'aura des gens
Avatar : Inori Yuzuhira / Guilty Crown
Boîte à sms : www.
Naked souls [Hana]
(Lun 26 Jan - 5:08)
bal
Hana vivait à l'instinct. Oh, parfois cela lui causait des ennuis, bien sûr. Pas suffisamment par contre pour l'empêcher de continuer. C'était donc ce qui l'avait encouragée à prendre ce compliment au sérieux. En général, pour embobiner quelqu'un, on employait des camouflages pas croyables. Parfois jusqu'à en avoir la nausée. Par simple logique, les mots de Stain étaient chargés de sincérité. Pourtant, il y avait cette petite voix qui lui faisait croire qu'elle l'exaspérait. Le mot n'était peut-être pas juste, mais cette aura plus sombre restait en place. Ce que ses mots plus tranchants semblent venir confirmer. Eh bien au moins aurait-il un peu de conviction sous ses airs grognons. Quelle importance ? Si Hana avait vraiment voulu lui faire la morale, elle aurait commencé par aller vider sa bière dans la rivière aux mille saveurs. Mais non. Elle expérimentait. Elle lui posait des questions plus étranges les unes que les autres. Comme cette histoire légère de couleur préférée. On ne sait jamais. Cela pouvait donner un résultat surprenant. Par exemple, si l'on se fiait à son apparence, on aurait pu dire que celle d'Hana était assurément le rose. Mais cette apparence, elle ne l'avait pas choisie. Enfin, peut-être. C'était assez complexe de vivre sans ses souvenirs et de se reconstruire petit à petit. Un peu effrayant aussi. Alors elle préférait ne pas y accorder trop d'importance.

« Et pourquoi pas ? »

Oh, elle aurait pu lui répondre. Même en connaissant la vérité, il n'aurait pas vraiment pu changer ce qu'il ressentait au plus profond de lui-même. Ça n'aurait fait que l'énerver davantage, à son avis. C'était bien plus amusant de le faire tourner un peu en bourrique. Et puis ainsi elle ne lui mangeait pas dans la main. Du fin fond de son ignorance, elle savait au moins qu'il fallait se méfier des hommes, même si elle ne se donnait pas de grands airs. Qui saurait dire ce qui se cachait sous son doux sourire et sa peau de porcelaine.

« Que tu aies menti ou non, ça ne change pas grand-chose. » ajouta-t-elle simplement en haussant les épaules.

Pourquoi se casser la tête ? Elle voulait juste écouter encore un peu sa musique, avant de reprendre la route. Ils n'étaient même pas obligés de parler, si ça le dérangeait.


Page 1 sur 1

Ouvrir les outils de navigation et modération
Sauter vers: