Image Resizing


Partagez | 
Page 1 sur 1
Invité
avatar
"Invité"
Invité
Invité
"Invité"
bla
Tout le monde aime les fleurs.
(Mar 27 Mai - 0:11)
bal
Quelques fois, quand je passe près du cimetière, je suis triste. Je ne sais même pas si c’est là que je suis enterrée, ou ailleurs, et je m’en fiche. Mais je suis un peu triste pour toutes les personnes qui sont mortes alors qu’elles ne le voulaient pas. Habituellement, je ne suis pas aussi sentimentale, mais allez savoir pourquoi, ça me chagrine. Mais le pire dans tout ça, c’est cette partie du cimetière. On dirait que tout le monde s’en fiche. Une part du cimetière est en ruines, recouverte de mauvaises herbes, et personne ne fait rien. Moi, je veux faire quelque chose. Et comme je n’ai rien d’autre de prévu pour le moment, je me dis qu’il serait de bon ton d’aller honorer les morts de cette moitié de cimetière.
Un mort qui visite un endroit où on enterre les cadavres pour mettre des fleurs. Ironique.

Mais il y a plus ironique que ça ; j’aimerais déposer des fleurs là-bas, mais sans bras, ça va être compliqué. J’aurais besoin d’une paire de bras, et qui possède des bras ? Les pieuvres et les humains. Mais les pieuvres ne vivent pas hors de l’eau, il me faut donc un humain. Alors je me contente de longer le cimetière, encore et encore, sans y entrer. Je marche le nez en l’air, sans regarder devant moi, et j’attends. Peut-être que des gens vont se montrer, qui sait. Tiens, quand on parle du loup, voilà quelqu’un. Quelqu’un de bizarre, mais avec des bras. Exactement ce qui me manquait.

« Hé, viens chercher des fleurs avec moi. »

Je parle d’une voix claire, distinctement. Je me mets à marcher à côté de cette personne, dans l’attente qu’elle me remarque. J’aime bien ses cheveux, ils sont de toutes les couleurs. Le ciel aussi il peut avoir toutes les couleurs. Elle est plus grande que moi, la chance. Elle porte un masque un peu étrange, mais on s’en fiche. Son visage ne m’intéresse pas, moi j’ai juste besoin de ses bras. Hé, je crois que j’ai quelque chose qui pourrait la convaincre d’accepter. Ce n’est pas dans mes habitudes mais…

« S’il te plait. »

Ouais, voilà, j’ai dit les trois petits mots qui peuvent parfois aider. Mais je ne crois pas en la magie de ces mots. Ce ne sont que des lettres collées les unes aux autres pour former quelque chose qui a un sens pour les humains. C’est juste des lettres qui font du bruit quand on les dit à voix haute. C’est tout.
Invité
Invité
avatar
"Invité"
Invité
Invité
"Invité"
bla
Tout le monde aime les fleurs.
(Mar 27 Mai - 23:39)
bal
Où est Joker ? C'est bien la question que l'on se pose. Joker ne voit pas où elle va. Elle ne sait pas où elle va. Mais elle caresse les panneaux de ses mains. Sur les panneaux, il y avait marqué "cimetière".
Les cimetières n'ont jamais intéressé Joker, et encore moins depuis qu'elle n'y voit plus, mais bon voilà, elle se promène ♪
Oui ! Joker se promène, elle trottine, elle sautille, et tombe, malheureusement. Mais ce n'est pas grave, Joker se relève toujours ! Et si elle marche sur les tombes ? Tant pis, ils n'avaient qu'a pas les mettre là, hihi !

Joker se tient souvent à quelque chose. Le grillage du cimetière, c'est bien pour se tenir. Il est rouillé, il est sale. C'est triste, ce qui est sale. Tout es triste. Pourquoi tant de tristesse ? Tout le monde devrait sourire comme Joker le fait ! D'ailleurs, personne n'a encore voulu sourire avec Joker depuis son arrivée. Les gens, ils ont peur. La peur, ce n'est pas amusant.

« Hé, viens chercher des fleurs avec moi. »

« S’il te plait. »

Des fleurs ? Qui parle de fleurs ? Une fille ! Joker se retourne en direction de la voix. Dans le noir, Joker se demande à quelle distance elle l'a approchée. Pourquoi l'inviterais t-on à planter des fleurs ? Ah mais oui, les fleurs, c'est tellement joyeux et coloré. Joker aime les fleurs, qui n'aime pas les fleurs ?
Cette personne à mit Joker de bonne humeur, et qu'est-ce que fait-elle quand elle est de bonne humeur ? ELLE SOURIT. Ce sourire. Carnassier. Inquiétant, même. Il reflète la personnalité de Joker, cependant.

"Qui êtes-vous ?"

C'est important, cette question. Joker se méfie un peu des gens. Sauf des gens qui veulent bien jouer avec elle. A quoi ressemble t-elle ? Comment est-elle habillée ? Oh, et pourquoi demander de l'aide à Joker ?

"Joue avec moi. Les fleurs, après, il faut jouer en premier ! Jouons !"

Joker est passée du vouvoiement au tutoiement ? Aucune importance, la personne qui lui à demandé son service à l'air marrante ! Comment elle le sait ? Et bien, elle le sait, c'est tout. Quelqu'un qui veut ajouter de la couleur à ce monde ne peut être que quelqu'un d'amusant. Ca ne signifie pas que Joker l'apprécie, cependant. Joker n'aime pas les gens inconnus. Les inconnus sont gris. Le gris, ce n'est pas une belle couleur.
Si elle n'accepte pas de jouer avec Joker, Joker sera triste... Très triste.. Snif. Snif. Snif. Bouh ! Haha !

Dans son manteau, Joker recherche déjà ses cartes. Enfin quelqu'un qui l'approche ♪
Mais ces cartes, elles sont vilaines. Elles se sont toutes dispersées. Méchantes cartes. Joker voudrait que vous mourriez. Mais si vous mourrez, Joker ne pourra plus faire le jeu du hasard, et c'est hors de question.
Invité
Invité
avatar
"Invité"
Invité
Invité
"Invité"
bla
Tout le monde aime les fleurs.
(Mer 28 Mai - 10:57)
bal
Cette femme est étrange. Quand je lui ai parlé, elle s’est tournée vers moi, mais n’a pas baissé la tête pour me faire face. Je crois qu’elle ne me voit pas, ou bien qu’elle a un complexe de supériorité et se pense au-dessus des autres. C’est peut-être pour ces raisons qu’elle porte un masque. Dans tous les cas, je hausse les épaules. Ce sera elle ou rien. Je n’ai pas le choix de toute façon, personne d’autre n’est là pour m’aider.

« Qui êtes-vous ? »

J’ouvre la bouche puis la referme aussitôt. Comment me présenter de manière rapide, nette, efficace et peu fatigante ? Puis j’opte pour le moyen le plus court : le prénom. Ca ne peut pas définir l’identité d’une personne, mais pour l’instant, ça suffira.

« Je m’appelle Pru-… Non, Armless. » Je m’interromps avant de dire mon ancien prénom, mon prénom de quand j’étais vivante, mon prénom qui ne sert plus à rien maintenant. Oui. Dorénavant, on doit utiliser un pseudo. Oui. Bref, j’enchaine presqu’immédiatement, tant pis pour les détails : « Et toi, tu es qui ? »

Je pensais que ce serait une discussion normale où on dit comment on s’appelle, tout ça, blablabla, mais cette femme a visiblement autre chose derrière la tête. Elle me demande jouer avec elle, mais je ne veux pas jouer. Jouer à quoi d’abord ? Aux cartes ? Aux dés ? Peut-être même qu’elle voudra parier. Mais ce n’est rien qu’une perte de temps. Moi je veux qu’on s’occupe des fleurs. Je secoue la tête en signe de négation avant de me souvenir qu’elle m’ignore. Zut. J’avais plus envie de parler. Je lève les yeux au ciel avant de me placer derrière elle. Elle n’a pas suivi le mouvement des yeux. D’ailleurs, elle marche en passant sa main sur le mur. D’accord, elle ne voit pas. Je soupire.

« Ce n’est pas le moment de jouer. Pas maintenant. »

Je vois bien qu’elle fouille dans sa veste, mais c’est moi qui décide de ce que je veux faire, et pour l’instant je ne veux pas jouer, merci bien. Je fais ce que je veux. Je décide, et tant pis si elle le prend mal. Elle est tellement bizarre qu’elle pourrait vouloir me frapper, imaginez. Mais je n’ai pas non plus la force de m'enfuir pour l’instant. Bah, je suppose que j’ai pas le choix. Dans le pire des cas, elle me convaincra de jouer à ses jeux bizarres avec elle. Mais les fleurs… !
Invité
Invité
avatar
"Invité"
Invité
Invité
"Invité"
bla
Tout le monde aime les fleurs.
(Ven 30 Mai - 3:28)
bal
Alors, alors. Joker pense qu'elle est dans la bonne direction pour parler à la jeune fille. Joker pense qu'elle l'a entendue. C'est parfait. Il faut qu'elle lui dise oui. Elle le doit. Sinon, aucun intérêt à rester ici plus longtemps.

« Je m’appelle Pru-… Non, Armless. »

Armless. Armless. Joker trouve que ça sonne bien comme pseudo. D'ailleurs elle pense avoir deviné quelque chose ! Cette fille, elle veut l'aide de Joker. Mais pourquoi ? Pour porter des fleurs. Parce qu'elle n'a pas de bras. Et oui ! Armless. Tout s'explique maintenant. On veut se servir de Joker. On veut prendre les mains de Joker. On lui à prit ses yeux MAIS NON ce n'est pas suffisant, on à besoin de ses mains ! Ses mains qui lui sont si chères, ses mains qui lui servent tant. Pourquoi, oh pourquoi êtes-vous si méchant avec la gentille Joker ?

Elle n'a rien fait de mal, non, elle n'a rien fait de mal.

« Et toi, tu es qui ? »

Comment ? S'intéresserait-on à Joker ? Elle se sent toute chose. Il y avait bien longtemps que l'on ne lui avait pas demandé son nom. Ou pseudo. Peu importe. Joker est Joker. Et elle aime ça. Parce que Joker est si marrante. Et la solitude, c'est gris. Le gris est une couleur triste.

"Moi, je suis Joker."

Et voilà. Il suffit de quatre mots pour faire connaissance avec une fille sans bras. Une fille qui cherche à profiter de vous. Une fille qui veut vous enlever ce que vous avez de plus cher au monde. Mais Joker garde ses mains bien au chaud, dans sa veste.

« Ce n’est pas le moment de jouer. Pas maintenant. »

Pardon ? C'est impossible jeune fille. Qui est-elle pour oser s'approcher de Joker, poser ses yeux sur sa personne et même lui demander un service sans même vouloir jouer avec elle ? C'est un véritable scandale. Joker n'a rien à faire ici dans ce cas, encore moins avec une voleuse de mains.

"Pas de jeux, pas de fleurs."

C'était froid. Joker ne s'est pas retournée, ne serait-ce pour suivre la voix de cette fille. Finalement, elle n'est pas amusante du tout. Joker est très triste maintenant. Pour la consoler, il vous faut jouer. Et Joker regagnera sa gaieté !
Invité
Invité
avatar
"Invité"
Invité
Invité
"Invité"
bla
Tout le monde aime les fleurs.
(Lun 2 Juin - 1:25)
bal
Aujourd’hui, j’avais un but. Pour une fois. Et il a fallu qu’en cherchant un allié, je tombe sur celle-là, qui décide de me ralentir et de me mettre des bâtons dans les roues. Sale chieuse. Si j’avais le choix, tu crois vraiment que je te demanderais de l’aide ? Je lève les yeux au ciel, même si c’est inutile. De toute façon elle ne me voit pas. Bien fait pour elle.

« Pas de jeux, pas de fleurs. »

Et elle insiste en plus. Je soupire. La femme qui s’appelle Joker se croit sûrement très drôle, mais son petit chantage n’est pas du tout à mon goût. Ce n’est pas amusant. Et ce n’est pas une attitude d’adulte responsable. Mais on s’en fout, on est morts, haha ! Qu’est-ce que je raconte, moi ? Je n’ai pas d’autres choix que d’accepter de jouer ! Cette perspective ne me rend absolument pas enthousiaste.

« Ok on joue, mais vite. Après, les fleurs. » dis-je d’une voix boudeuse. J’aime pas les jeux de société. J’espère qu’on va pas faire un Monopoly non plus, ça prend trois mille ans. On a le temps, on est morts, mais j’ai pas envie de l’écouter. C’est tout. Et je n’aime pas non plus perdre ou abandonner. Je fais semblant d’en avoir rien à foutre, mais ça m’énerve ! Je veux pas perdre. Même ici, dans le jeu de new-life, je veux gagner. Je suis morte trop tôt, oui. Il faut que je voyage. Alors je dois jouer.

« C’est quoi ton jeu ? »

Je dis ça plus par suspicion que réelle curiosité. Manquerait plus qu’elle sorte un jeu des sept familles. Fascinant, vraiment. J’aime bien les jeux, d’ordinaire, mais seulement si je gagne. Là, j’ai peur qu’elle nous sorte un truc auquel elle seule sait jouer. J’ai peur qu’elle ne veuille pas expliquer les règles clairement. Ça m’embête un peu. J’aimerais lui dire de se dépêcher aussi, mais une question se pose. Pourquoi suis-je si pressée ? Les fleurs, ça peut attendre. Le cimetière ne va pas déménager si je lui tourne le dos.
Et puis j’ai compris.
Je suis pressée parce que, pour la première fois depuis un bon moment, je sais ce que je veux faire aujourd’hui.
Invité
Invité
avatar
"Invité"
Invité
Invité
"Invité"
bla
Tout le monde aime les fleurs.
(Mer 11 Juin - 18:22)
bal
La petite Armless n'était sans doute pas contente. Mais ça n'était rien comparé à l'immense tristesse que ressentait Joker. Elle lui avait brisé son petit coeur. Elle avait fait fuir ses rêves et ses espoirs de jeux. Quelle est méchante, quelle est vilaine. Il ne reste que des gens odieux dans ce monde. Joker avait presque envie de pleurer, mais elle ne le fit pas. Pleurer, c'est tellement triste que ça ne devrait pas exister. A la place, elle devrait s'en aller, et aller se trouver quelqu'un avec qui jouer. Et quelqu'un qui ne voudra pas prendre les mains de Joker.

Mais au moment où elle partait, le petit diable derrière elle se décida enfin.

« Ok on joue, mais vite. Après, les fleurs. »

Jouer, jouer ! En voila des mots joyeux ! Joker se retourna et se mit à rire, à rire ! Ce rire à la fois effrayant, mais tellement joyeux pour Joker. Ce rire qui témoignait de toute sa folie, mais aussi de tout son désespoir. Quel rire étrange. Tordu.

Elle lui demanda des renseignements sur son jeu, mais pas si vite. Joker prit d’abord ses cartes dans ses mains et les mélangea. Il faut bien les mélanger. Sinon, c'est tricher. Tricher, quelle horreur.

"Aux cartes ! Joker va tirer une carte dans ce tas, et un événement se passera ! C'est très simple et amusant."

Shhhht, il ne faut pas trop en dire. Il ne faut pas que la joueuse s'en aille. Joker tira une carte.

Elle la caressa. Elle la retourna dans tout les sens, et la toucha. Au fur et à mesure, son sourire grandissait. Elle se remit à rire. A rire plus fort, encore plus fort.

"La carte "changement de rôles"."

Suite à ça, le noir qui entourait Joker disparu. Elle y voyait. Elle voyait le grillage du cimetière, le sol, le ciel et même des bâtiments au loin. Il y avait tellement longtemps que Joker n'avait pas gouté au bonheur de voir, les couleurs. Même si être aveugle est bien mieux, Joker aime tant les couleurs.

Elle voulu regarder ses mains, mais il n'y en avait pas. Seuls deux moignons, deux petits bras. Des cheveux châtains, un uniforme. Une pantalon vert. Voila quelle était son apparence pour les dix prochaines minutes.

Elle se retourna et regarda Joker. Joker regarda Joker. Ou plutôt, Joker regarda Armless. Qu'elle était belle.
Invité
Invité
avatar
"Invité"
Invité
Invité
"Invité"
bla
Tout le monde aime les fleurs.
(Jeu 19 Juin - 1:00)
bal
Oh, et bien apparemment, on va jouer aux cartes. Heureusement que ça n’est qu’un jeu de hasard ; je ne peux pas tenir de cartes. En revanche, je n’ai pas très bien compris ses explications… Un événement se produira ? Sceptique, je la regarde mélanger ses cartes, en choisir une, la retourner encore et encore, et puis…

« La carte "changement de rôles". »

… Pardon ? Merde. D’un seul coup, c’est le chaos. Je ne vois plus rien. On a vraiment échangé nos corps… ? C’est horrible. Rendez-moi mes yeux. MES YEUX. Chhht. Bon, respire, Prudence. Ce n’est probablement que temporaire. Mais j’aime pas le noir. C’est comme la nuit, sans étoiles. Une nuit sans lune, terriblement effrayante. Propice aux cauchemars. Mais il n’y a pas de quoi s’en faire, tout ira bien, probablement. Néanmoins, tout ceci est clairement très handicapant. D’ailleurs…

« Oh merde… »

Je ne peux m’empêcher de marmonner tandis que je fais jouer mes doigts. Je les plie et les déplie. Je fais tourner « mes » poignets. C’est étrange ; j’avais presque oublié comment ça fonctionnait. Je croyais que je n’en aurais plus besoin, plus jamais. Haha. Voilà qui est bien curieux. J’avais donc pris l’habitude de me débrouiller sans tout ça ? Mais ça ne change rien à notre histoire, notez bien. Je veux qu’on me rende mes yeux.
Je tends les bras devant moi, à la recherche de quelque chose pour m’orienter. Une grille, c’est parfait. Passons aux questions, maintenant.

« Ça se termine quand ? Tout ça... »

Il m’est impossible de marcher dans cet état. Oui, je sais, pour marcher on n’a besoin que de jambes, à priori, mais j’aime bien voir où je mets les pieds. J’apprécierais assez de ne pas me casser la figure. En fait, j’aimerais mes yeux. C’est tout. Son jeu est terrifiant, sérieusement. Si les résultats sont permanents, il faudra que je me renseigne pour savoir si je peux me suicider même après la mort. C’est, selon moi, une solution bien plus enviable qu’une vie à passer dans le noir complet. Même si je suppose qu’on finit par s’y habituer, comme on s’habitue à vivre sans bras ?
Quoiqu’il en soit, c’est moi qui tiens le jeu de cartes, à présent. Peut-être puis-je y jouer moi aussi… ?
Invité
Invité
avatar
"Invité"
Invité
Invité
"Invité"
bla
Tout le monde aime les fleurs.
(Jeu 26 Juin - 23:03)
bal
Ouiii ! Wahouu !! Joker peut voir, elle peut voir ! Depuis combien de temps avait t-elle été plongée dans ce noir, déjà ? Dans ce néant, dans ces ténèbres, dans ce "rien". Tellement longtemps qu'elle avait oublié qu'il lui faut cligner des yeux si elle ne veut pas qu'ils sèchent. Ne plus avoir d'yeux ni de paupières était une sensation singulière à laquelle elle s'était accommodée. Mais c'est bien mieux d'être aveugle !

Réfléchissez. Les gens voyants sont les gens qui jugent. Ils regardent Joker. Ils épient Joker. Ils rigolent d'elle. Riez donc. Joker vous voit venir, vous. Votre personnalité perfide ne l'attendra JAMAIS.

Mais revenons à nos moutons. Cette jeune fille était bien utile finalement. Oui, utile. Qu'il y a t'il de mal à utiliser le corps d'autrui ? C'est très gentil.
Néanmoins, Armless semblait paniquer. Ahah ! Alors ? Qu'est-ce que ça fait de perdre ses yeux, hein ?

« Ça se termine quand ? Tout ça... »

Quand ? Cette fille s'affole déjà ? Ce n'est que le début. Joker est une bonne farceuse. Elle fait des blagues très drôle, regardez !

"Dans combien de temps ? Voyons. Joker dans le corps de Armless, et Armless dans le corps de Joker, pour toujours ! C'est merveilleux non ?" Dit-elle d'une voix mielleuse, joyeuse et enjouée. Puis elle fit un tour sur elle-même et éclata de rire en regardant le ciel.

Pauvre Armless, quelle malchance d'être tombée sur Joker. Pas de panique, tout le monde sait que la gentille Joker ne fait que plaisanter.

"Nooooooon ! C'était une petite blague, une toute petite blagounette. Joker reprendra son corps dans 10 minutes."

Puis elle éclata de rire à nouveau. Cette situation était tellement coquasse, tellement inhabituelle ! Et tellement amusante.
Joker voulu mélanger ses cartes, mais elle se rappela qu'elle n'avait plus de mains. Et plus de cartes. Elles étaient en possession de Armless.
Alors Joker se retourna et la fixa.

"Un petit conseil... Ne touche pas à ces cartes."

C'était froid et sans appel, mais c'était normal : Une catastrophe pourrait bien se produire si il lui prenait l'envie d'en tirer une. Mieux vaut limiter les dégâts, non ? Et les fleurs, il faut aller chercher les fleurs. Il en avait été convenu, après tout.
Invité
Invité
avatar
"Invité"
Invité
Invité
"Invité"
bla
Tout le monde aime les fleurs.
(Dim 13 Juil - 0:51)
bal
Bon, ne bouge pas Prudence, ne bouge pas. Reste tranquille. Lorsque je ne suis pas en possession de mes yeux, j’ai l’impression que je peux tomber, basculer à tout moment. J’ai l’impression de manquer d’équilibre. Mais si je ne bouge pas du tout, si je ne fais rien… Tout ira bien, non ? Elle essaie de me faire peur, la joueuse de cartes, en me disant que ça durera pour toujours, mais qui pourrait s’accommoder d’un nouveau handicap, un handicap qu’on ne connait pas ? Pas moi. Je veux mon corps, et heureusement que je vais finir par le récupérer. Peut-être qu’avec ses cartes, ça ira plus vite ?

« Un petit conseil... Ne touche pas à ces cartes. »

Woah, ok du calme. Me voilà intriguée. Elle qui, quelques minutes plus tôt, riait et blaguait… Elle était à présent très sérieuse. C’était du moins ce que j’en déduisais, à l’entente du ton utilisé. Je ne pouvais pas voir son expression. Son expression sur mon visage, à moi. Bref, ça me rend curieuse. C’est son pouvoir de morte, alors ? Intéressant.

« Que peut-il se passer avec tes cartes, hein ? Rien de trop risqué, si ? »

J’ai beau être un peu coincée avec cette folle-furieuse, coincée dans son corps, j’aimerais bien rigoler un peu. Sans y risquer ma vie, si possible. Enfin, de toute façon, je suis déjà morte, je n’ai rien à perdre. Je tente un petit sourire sarcastique alors que j’amène lentement le jeu de carte devant moi. Elle ne pourra pas m’empêcher de le faire, elle est bloquée avec mes moignons. Je fais mine de tenter quelque chose, puis… Je m’arrête net.

« Je vais rien faire, t'inquiète pas. »

Et puis je rigole. C’était bizarre de parler avec sa voix à elle. Elle a une voix relativement normale, voire agréable quand elle ne minaude pas pour une raison x ou y. Non, je vais simplement attendre maintenant, plutôt que d’essayer de vivre ma mort dangereusement. Pas de prises de risque, aujourd’hui. Demain non plus. Jamais.

« C’est vraiment si dangereux que ça ? »

Ouais, je suis curieuse quand même. On a dix minutes à tuer avant d’aller dans le cimetière pour de bon.
Invité
Invité
avatar
"Invité"
Invité
Invité
"Invité"
bla
Tout le monde aime les fleurs.
(Lun 1 Sep - 0:27)
bal
Elle ne peut pas faire ça. Elle n'a pas le droit. Si Joker avait des bras, là, tout de suite, elle se précipiterait sur Armless et la pousserait, ou lui tirerait les cheveux. Ce sont les cartes de Joker, à ELLE, et à personne d'autre. Elles sont son identité, elles sont sa vie, ou sa mort. Elles sont son ancien métier, et tout ses souvenirs. Elles sont son principal moyen de défense, elles sont même, parfois, ses yeux. Armless n'a pas à y toucher. Elle n'a pas à les porter dans ses mains comme elle le fait. Même si c'est le corps de Joker, ce n'est pas son esprit. Joker ne la connait pas. Ne la connait que très peu. Ne lui fait pas confiance. Elle ne peut pas toucher de ses mains de si précieuses cartes, c'est un blasphème pour Joker.

Soudain, Armless manipule les cartes. Elle les rapproche de sa main, tout en s'exclamant d'une phrase même pas drôle. Armless ne pouvait pas le voir, mais Joker fulminait et était prête à lui bondir dessus.

"CE SONT LES CARTES DE JOKER. NE TOUCHE PAS A SES CARTES."

Joker hurlait, avec la voix d'Armless. Tout était si étrange.
Elle fit mine d'en tirer une, ce qui énerva d'avantage Joker. Mais Armless s'arrêta. De toute évidence, celle-ci était paralysée par la peur qu'il se passe quelque chose de grave. Et c'est tant mieux.

« Je vais rien faire, t'inquiète pas. »

Joker ne la croyait pas, ne la croyait plus. Elle poussa un ultime cri, déformant ce visage qui n'était pas le sien sous les traits de la colère. Puis elle redevint calme.
Tout était redevenu silencieux.

Joker s'exprima calmement, d'une voix instable.

"Ce sont les cartes de Joker. Tu voulais.. voler ses cartes, et les utiliser à sa place, hein ?"

Puis subitement, elle se remise à crier :

"PAS DE CA AVEC MOI !"

Et elle se calma à nouveau. Joker constata que la jeune fille avait abandonné l'idée de jouer avec ses cartes. Sa respiration bruyante s'apaisa peu à peu. Elle décrispa "ses" muscles et son sourire, et son regard redevint aussi doux que celui d'un agneau.

« C’est vraiment si dangereux que ça ? »

Joker se répéta, encore.

"Ce sont les cartes de Joker."

Après quelques secondes silencieuses, elle se décida à répondre.

"Les cartes de Joker sont dangereuses, elle provoquent des catastrophes. Il n'y a que Joker qui sait s'en servir."

Et tout doucement, elle reprit sa gaieté habituelle. Au fond, elle avait réfléchit à quelque chose. L'évènement provoqué par la carte était marrant. Armless avait besoin de bras, et elle est a ! Et Joker avait besoin d'yeux, et elle les a ! En contrepartie, elles ont perdu autre chose. C'est comme si, peu importe comment, Armless et Joker se complétaient.

"Les fleurs ! Il nous faut des fleurs !" Dit-elle joyeusement, passant d'une colère noire à la joie. Elle tourna sur elle-même en rigolant, comme si rien ne s'était passé.
Invité
Invité
avatar
"Invité"
Invité
Invité
"Invité"
bla
Tout le monde aime les fleurs.
(Sam 6 Sep - 22:57)
bal
Heureusement que je suis déjà morte, parce qu’avec son hurlement, elle m’aurait bien fait faire une crise cardiaque, celle-là. Elle est nerveuse ou quoi ? Pas besoin d’en faire toute une histoire, il ne s’est rien passé. Je fronce ses sourcils. C’est totalement inutile, pas du tout intimidant ; elle porte un masque. Ça ne sert à rien. Mais tout de même, c’est elle qui a commencé.

« Du calme, ça va aller. C’est toi qui as commencé, je te signale. Alors tes sautes d’humeur, tu les mets dans ta poche et c’est tout, ok ? »

Je soupire. Pourquoi tout le monde se sent obligé de hurler ? Le calme est bien plus profitable. On peut s’entendre penser en toute sérénité. Et c’est vide. C’est vide et c’est libre. Plus rien n’existe, et sans yeux, cette sensation est décuplée. Mais tout de même, rendez-moi mon corps. Et débarrassez-moi de ces foutues cartes.

« Les cartes de Joker sont dangereuses, elle provoquent des catastrophes. Il n'y a que Joker qui sait s'en servir. »

Je hausse les épaules.

« Ouais, j’avais cru comprendre. »

Elle est complètement cinglée, cette fille. Ça, je l’ai parfaitement saisi, maintenant. Son attitude change d’un moment à l’autre. Comme si elle jouait un rôle constamment, en fait. Elle pourrait presque me faire peur, me mettre mal à l’aise ; mais en fait je m’en fous. On est là pour les fleurs. La folle s’excite à nouveau ; elle rit. Ok. Je suppose que je dois m’adapter.

« C’est toi qui as les yeux alors euh… Repère les fleurs, et je les cueillerais. »

Je tends la main, pour tenter d’atteindre mon épaule, pour savoir où je vais sans me cogner dans un poteau. J’ai pas tellement le choix, c’est le seul moyen que j’ai de ne pas finir en mille morceaux. Même si, après tout, je ne suis pas propriétaire de ce corps, je ne fais qu’emprunter, temporairement.
Invité
Page 1 sur 1

Ouvrir les outils de navigation et modération
Sauter vers: